beyrevra's magick's khlub

beyrevra's magick's khlub


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mécanismes neurologiques de l'hypnose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
M
Mégalapinpin
Mégalapinpin
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 46
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Ven 1 Sep - 11:39

Revenir en haut Aller en bas
b.o-fx
Lapin du chapeau
Lapin du chapeau
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 17/07/2014

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Lun 18 Sep - 10:21

Merci pour cet article intéressant.
L'hypnose est un domaine qui me passionne de plus en plus et qui se mêle parfaitement avec le mentalisme.
M, toi qui est désormais un professionnel de l'hypnose, y a t-il des choses que tu aimerais partager avec nous ? Y a t-il des conseils issus de ton expérience que tu pourrais partager avec nous ?
Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
M
Mégalapinpin
Mégalapinpin
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 46
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Lun 18 Sep - 19:49

"L'hypnose se mêle parfaitement avec le mentalisme."
Plus que d'accord.
C'est pour moi une des disciplines incontournables du mentalisme!
Je peux vous donner des tuyaux... posez moi des questions,
j'y répondrais au mieux.
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
b.o-fx
Lapin du chapeau
Lapin du chapeau
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 17/07/2014

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Mer 20 Sep - 12:49

Tout d'abord, quels sont selon toi les ouvrages indispensables ? Quels sont ceux à éviter ?
Revenir en haut Aller en bas
M
Mégalapinpin
Mégalapinpin
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 46
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Jeu 21 Sep - 12:28

Cela dépend de ce que l'on veut faire en hypnose.

Si ce sont des phénomènes hypnotiques (catalepsie, lévitations, amnésie...)
je conseille vivement en particulier pour les débutant ce bouquin gratuit
de jean emmanuel combes que vous trouverez ici:
http://street-hypnose.fr/la-voix-de-linconscient.pdf

Autrement, pour ceux qui lisent l'anglais, les bouquins d'Anthony Jacquins
sont très bien en particulier son "reality is plastic" en entrée de pratique.
très direct et efficace depuis, il a été traduit en français vous le trouverez ici:
http://www.anthonyjacquin.com/shop/lart-de-lhypnose-impromptue-1

Si vous n'avez pas ou peu pratiqué l'hypnose
commencez par ceux là.
Et contentez vous de mettre ca en application.
Les principes de l'hypnose sont très simples.
Ce qui fait vraiment la différence, c'est une pratique très régulière
votre capacité de calibrage, votre audace et votre créativité.
Quelque soit votre niveau et si vous avez une visée plus "spectacle"
pratiquez, pratiquez, pratiquez.

Vous pouvez rejoindre les groupe d'hypnose de rue
qui organise des sorties régulièrement et qui, mine de rien bossent régulièrement
mais bon il y a de tout dans ces groupes.

Une fois une pratique régulière installée, vous pouvez vous atteler à creuser la théorie
et vous documenter davantage et à en nourrir votre pratique.
Je ne peux que vous conseiller les "4 conférences sur l'hypnose thérapeutique de Milton Erickson"
qui vous trouverez ici:
https://livre.fnac.com/a10433618/Milton-Hyland-Erickson-Hypnose-therapeutique
Rempli d'exemples concrêts, passionnant.
Et pour le spectacle les autre bouquin d'anthony jacquin sont très bons, je vous les recommande!
(même si je ne les ai pas encore acheté...mais ce n'est pas n'envie qui m'en manque!)

Erickson est LA (et j'oserais dire LA SEULE?) référence qui vaille vraiment le coup.
Lisez ses bouquins et beaucoup, beaucoup beaucoup de choses s'y trouvent!
"L'homme de février" et "Les lettres de Milton Erickson"  sont aussi des incontournables
dans la culture hypnotique...
mais bien loin de la scène.
Ce bonhomme a consacré sa vie à l'hypnose et sa liberté de recherche
et de création n'a pas encore été égalée selon moi.
"Le sorcier du désert" (wizard of the desert) comme il était surnommé
a incarné l'hypnose comme peu le font encore aujourd'hui.
Lisez et vous comprendrez ce que je dis.

J'aime vraiment bien aussi un livre de Lockert qui s'appelle "Métaphore".
Sa nouvelle hypnose n'en n'est pas vraiment une mais ce que j'apprécie
ce sont les recherche qu'il a faite sur le travail hypnotique avec les métaphores comme outil.
Mais là encore ce n'est pas directement utilisable pour le spectacle (encore que...!)
De mon côté, je ne fais pratiquement que du thérapeutique...

L'hypnose est un art et comme dans tout art, vous ne ferez pas l'économie
d'une interprétation personnelle des concepts et pratiques.

Vous verrez qu'assez vite la question n'est plus "est-ce que c'est possible de faire ça?"
mais plus "pourquoi faire ça?" et surtout "quelle technique je vais utiliser parmi toute celles
que je connais pour arriver à mon but?" "laquelle est la plus simple ?"
"Comment créer mes propres techniques?", "Essayer encore autre chose pour que cela colle parfaitement
à la personne que j'ai en face de moi?"

Et sans vouloir faire une boucle, on revient à ce que je vous disais au début:
Cela dépend de ce que l'on veut faire avec l'hypnose.
Revenir en haut Aller en bas
Père Robert
Mégalapinpin
Mégalapinpin
avatar

Nombre de messages : 1502
Age : 74
Localisation : son Saint Siège
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Ven 22 Sep - 0:50

J'ai pratiqué, il y a une cinquantaine d'années, en me basant sur le seul livre à l'époque de Jean Filiâtre " Hypnotisme et magnétisme". Ce livre, réédité depuis, reprenait toutes les méthodes connues a l'époque (1913). A l'époque du livre le magnétisme et l'hypnose se voulaient expérimentaux et avaient encore une aura occulte dans le sens télépathie, influence à distance etc..
Au début des années cinquante l'hypnose était devenu un spectacle auquel j'assistais une fois l'an, au cirque Royal, lors du gala annuel de magie. Cela avait perdu de son intérêt à force de faire danser les gens avec un balais, se dévêtir parce qu'il fait chaud etc.. La démonstration durait plus d'une heure et souvent des spectateurs s'endormaient dans la salle.
Pour la petite histoire j'ai toujours le livre Cool

Désolé de ressasser les souvenirs comme un ancien combattant Sad
Revenir en haut Aller en bas
M
Mégalapinpin
Mégalapinpin
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 46
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Ven 22 Sep - 6:47

Très intéressant au contraire, Père Robert!
Merci du partage!
La liaison entre hypnose et "occultisme" (ou plutôt "spiritualité" comme on dirait de préférence aujourd'hui pour ne pas foutrement la trouille à ceux qui risquent un pied en dehors de leur monde connu) est toujours présente dès qu'on a dépassé les premiers outils et qu'on commence à fouiller un peu plus loin. (Voir les vidéos que j'ai postées sur le forum).
J'ai lu hier soir un article qui décrivait comment un médecin propose actuellement de contacter ses défunts via l'hypnose...
Il y a vraiment de tout!
La pratique Ericksonienne permet à chacun de contacter sa propre spiritualité.
L'inconvénient, c'est que le praticien doit réellement mettre de côté ses propres croyances au profit de celles du sujet.
Je ne vous cache pas que lors de ma formation, j'ai souffert.
J'avais l'impression d'être un éléphant et que je devais passer par le trou d'une serrure!
C'est encore le cas parfois.
Revenir en haut Aller en bas
philippemedan
Lapintissime
Lapintissime
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 68
Localisation : Paris (France)
Date d'inscription : 17/06/2013

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Sam 23 Sep - 12:21

Un grand merci Père Robert pour ce partage qui me replonge loin en arrière.
Je reconnais dans tes paroles très exactement ce qui me fut enseigné en la matière lorsque j'ai appris et pratiqué cette discipline (mais clinique, pas en Art) à Vincennes où j'étais en auditeur libre de psycho-sexo Very Happy (avec Michel Meignant, pas l'hypnose, la sexo)
L'hypnose était un à côté.

Les belles années post 68 ardes...  Very Happy
Pas jeune tout ça.

Je ne te connaissais pas ces talents cachés... heureux de les découvrir  Smile
Et encore bravo pour ton analyse et tes conseils.
Revenir en haut Aller en bas
M
Mégalapinpin
Mégalapinpin
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 46
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Dim 24 Sep - 10:58

Ca devait être chouette ces cours d'hypnose, Philippe!
Et encore merci pour la référence, Père Robert!
J'espère que ça répond à tes attentes b.o-fx.

Concernant les tuyaux pratiques que je pourrais partager...
un me semble bien utile: le discours préhypnotique
Augmenter par tous les moyens l'envie du sujet, sa motivation
trouver des leviers émotionnels.
Dès que l'on vit avec intensité une émotion, on est déjà en "état modifié de conscience"
Si le sujet vous suis déjà avant l'induction, c'est déjà sur la bonne voie(x).
Personnellement. je m'entraîne chaque jour à me synchroniser et à repérer les oui/non et bof des personnes avec qui je discute.
Je repère aussi finement que possible ses émotions et aussi les signes
qui m'indique qu'elle vit à l'intérieur ce que je suis entrain de lui raconter.
Je peux ainsi commencer à hypnotiser avant même qu'il n'ai été question d'hypnose... certains appellent ça de l'hypnose conversationnelle.

Et vous Philippe et Père Robert, vous auriez des tuyaux à partager?
Revenir en haut Aller en bas
philippemedan
Lapintissime
Lapintissime
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 68
Localisation : Paris (France)
Date d'inscription : 17/06/2013

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Dim 24 Sep - 11:22

M a écrit:
Ca devait être chouette ces cours d'hypnose, Philippe!
Et encore merci pour la référence, Père Robert!
J'espère que ça répond à tes attentes b.o-fx.

Concernant les tuyaux pratiques que je pourrais partager...
un me semble bien utile: le discours préhypnotique
Augmenter par tous les moyens l'envie du sujet, sa motivation
trouver des leviers émotionnels.
Dès que l'on vit avec intensité une émotion, on est déjà en "état modifié de conscience"
Si le sujet vous suis déjà avant l'induction, c'est déjà sur la bonne voie(x).
Personnellement. je m'entraîne chaque jour à me synchroniser et à repérer les oui/non et bof des personnes avec qui je discute.
Je repère aussi finement que possible ses émotions et aussi les signes
qui m'indique qu'elle vit à l'intérieur ce que je suis entrain de lui raconter.
Je peux ainsi commencer à hypnotiser avant même qu'il n'ai été question d'hypnose... certains appellent ça de l'hypnose conversationnelle.

Et vous Philippe et Père Robert, vous auriez des tuyaux à partager?

Pour ma part, m'en étant toujours tenu au clinique (à l'époque, je ne connaissais pas le Terrier Smile  ) je ne connais ça que sous la dénomination de "tests de suggestibilité" qui aident juste à savoir quelle serait la meilleure technique à utiliser sur un patient. A l'époque, on parlait de méthode maternelle douce et de méthode paternelle plus offensive et directe.
Je n'ai su que lus tard, une fois plus expérimenté que lors des tous premiers travaux pratiques,  on avait comme patient, un "compère" qui faisait semblant d'être hypnotisé pour donner confiance à l'apprenti hypnotiseur et ainsi lui permettre de progresser sur de véritables patients.
Après, les écoles divergent sur la capacité à se laisser hypnotiser.
On parle de "centres vigiles" qui sont, chez certaines personnes plus en éveil que chez d'autres et qui sont là pour "bloquer" toute dérive qui s'éloignerait trop des "valeurs morales" (en conscience") du sujet.
J'avais appris, à l'époque, que plus une personne était cultivée plus elle était susceptible d'opposer une certaine résistance à se laisser "endormir".
Les paranoïaques étaient également réputés plus réfractaires.  
Mais là encore, ça date d'un temps où nous ne connaissions pas encore les avancées scientifiques qui sont venues plus tard avec la PNL et l'AT et aussi avec la Sophrologie.

Mes connaissances ne sont plus très à jour, m'étant arrêté de pratiquer vers la fin des années 1980, et ne m'étant pas tenu au courant de toutes les nouvelles découvertes faites dans le domaine.
Et je ne connais quasiment rien de l'hypnose de spectacle.
Quand on l'évoquait pendant les cours, on se faisait remettre à sa place et on apprenait que ça n'était que des complices et que c'était impossible.
Qu'ici, on travaillait sérieusement... (SIC !)

Ceci dit, c'était il y a plus de 40 ans hein...  Cool
Revenir en haut Aller en bas
Père Robert
Mégalapinpin
Mégalapinpin
avatar

Nombre de messages : 1502
Age : 74
Localisation : son Saint Siège
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Dim 24 Sep - 11:59

Ma bibliothèque est plutôt orientée occultisme qui est plus mon dada. Voici les listes des livres contenant le terme "hypno" et "magnétisme "dans ma collection.



Bérillon Edgar : Revue de l'Hypnotisme et de la psychologie physiologique
Castelein A : Les phénomènes de l'hypnotisme et le surnaturel
Dauven Jean Etienne : Les pouvoirs de l'hypnose
Decrespe Marius : Magnétisme, Hypnotisme, somnabulisme
Dugaston G. : Magnétisme - Hypnotisme - spiritisme
Filiâtre Jean : Hypnotisme et magnétisme
Hélot Ch. : L'hypnose chez les possédés
Jagot Paul-C. : Méthode pratique de magnétisme, hypnotisme, suggestion
Jagot Paul-C. : L'hypnotisme à distance
Lombroso Cesar : Hypnotisme et spiritisme
Rodney Jonathan : Confession d'un hypnotiseur
Sinnett A.-P : Le monde occulte - Hypnotisme transcendant en Orient
Webb Dominique : L'hypnose et les phénomènes PSI

Apollonius: Methode expresse de magnétisme personnel
Beliard Octave: Magnétisme et spiritisme
Berryer Leroy: La magnétisme personnel - une méthode pour le développer
Blanc Hyppolite: Le merveilleux dans le Jansénisme, le magnétisme, le méthodisme...
Cahagnet L-.A.: Encyclopédie magnétique spiritualiste
Collectif : Journal du magnétisme et du psychisme expérimental
Decrespe Marius : Magnétisme, Hypnotisme, somnabulisme
Dugaston G. : Magnétisme - Hypnotisme - spiritisme
Durville Henri : Pour combattre les maladies par l'application de l'aimant
Figuier Louis : Les merveilles du magnétisme - La mythologie
Filiâtre Jean : Hypnotisme et magnétisme
Girod Fernand : Tout le monde magnétiseur - Petit manuel d'expérimentation magnet.
Inconnu : Magnétisme - L'énergie qui permet de guérir
Inconnu : Le traitement magnétique en cinq parties
Jagot Paul-C. : Méthode pratique de magnétisme, hypnotisme, suggestion
Jagot Paul-C. : Initiation à l'art de guérir par le magnétisme humain
Jagot Paul-C. : Comment guérir par la magnétisme
Kendal Léon : Le magnétisme personnel
Lafontaine Ch.: L'art de magnétiser ou Le magnétisme vital
Revenir en haut Aller en bas
M
Mégalapinpin
Mégalapinpin
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 46
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Dim 24 Sep - 12:42

beyretseu beyretseu beyretseu Merci Père Robert !!! beyretseu beyretseu beyretseu
Revenir en haut Aller en bas
M
Mégalapinpin
Mégalapinpin
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 46
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Dim 24 Sep - 13:37

philippemedan a écrit:

Pour ma part, m'en étant toujours tenu au clinique (à l'époque, je ne connaissais pas le Terrier Smile  ) je ne connais ça que sous la dénomination de "tests de suggestibilité" qui aident juste à savoir quelle serait la meilleure technique à utiliser sur un patient. A l'époque, on parlait de méthode maternelle douce et de méthode paternelle plus offensive et directe.
Avant Erickson, les inductions étaient très "paternelles" avec des suggestions très directes.
Grâce à Erickson, on a eu accès à une hypnose très premissive et "maternelle" avec une foultitude
de techniques indirectes.
Merci de partager ça. Aujourd'hui encore, on peut toujours trouver ces deux types d'approches.
Par exemple, une rupture de pattern, même si elle vient d'une trouvaille d'Erickson, me semble-t-il
(pour la petite histoire, il parait que personne de voulait plus lui serrer la main après qu'il ait utilisé cette technique)
peut être considérée comme méthode paternelle, non?
philippemedan a écrit:

Je n'ai su que lus tard, une fois plus expérimenté que lors des tous premiers travaux pratiques, on avait comme patient, un "compère" qui faisait semblant d'être hypnotisé pour donner confiance à l'apprenti hypnotiseur et ainsi lui permettre de progresser sur de véritables patients.
Après, les écoles divergent sur la capacité à se laisser hypnotiser.
On parle de "centres vigiles" qui sont, chez certaines personnes plus en éveil que chez d'autres et qui sont là pour "bloquer" toute dérive qui s'éloignerait trop des "valeurs morales" (en conscience") du sujet.
J'avais appris, à l'époque, que plus une personne était cultivée plus elle était susceptible d'opposer une certaine résistance à se laisser "endormir".
Les paranoïaques étaient également réputés plus réfractaires.
Mais là encore, ça date d'un temps où nous ne connaissions pas encore les avancées scientifiques qui sont venues plus tard avec la PNL et l'AT et aussi avec la Sophrologie.
J'ai été formé en été 2016 avec L'ARCHE.
C'est une association.
Ils sont très très Ericksonniens.
4 semaines à suivre avec 60 stagiaires, différents pour chaque semaine,
travail en grands groupes pour les apports théorique
et mise en pratique par groupes de 3 (sujet/opérateur/observateur en roulement)
et retour en sous groupes de 12 environ.
Ce qui nous donne 2 transes par jour, sur 30 jours à suivre.
(Aujourd'hui, il on arrêté des périodes aussi longues... c'est vraiment un marathon!)
technicien 1 et 2 (semaines 1 et 2) histoire de l'hypnose mais surtout
un très grand nombre de techniques d'induction, entrainement aux différents types de suggestions
les ancrages, et les premier protocoles de changement...
Praticien 1 et 2 (semaine 3 et 4) Calibrage, pas mal d'autres protocoles dont Redirection d'Histoire de Vie
type "l'homme de février" (c'est un peu du lourd)
Aussi nous étions tour à tour sujet, opérateur ou observateurs.
Il est possible de suivre une deuxième fois gratuitement toute la formation,
ce que je vais m'employer à faire très prochainement.

Moi qui venait du Terrier, ca n'a pas été facile même si ils étaient très ouverts au "paranormal"
Bien que j'ai parlé assez souvent de ces aspects, comme j'étais en formation, je n'ai pas osé
aller trop loin du côté "occulte".
à 47 ans, se faire regarder de près tant en transe qu'en tant qu'opérateur
et ce pendant un mois non-stop, avec à la clé la certification au bout (presque 4000 euros tout de même!)
c'est loin d'être confortable!
J'ai beaucoup appris et il me reste beaucoup à apprendre

Reste que je me sens encore coupé en deux pour le moment
parce que je ne trouve pas encore le moyen de faire la synthèse de mes différentes
parties (côté terrier et "sérieux" éricksonnien)... et de l'assumer complètement!

Sur mon site, pour le moment, rien qui ne fasse référence aux tarots ou encore au côté magique.
Si quelqu'un d’ailleurs peut me filer un coup de main ici, sur ce point là, ca me ferait un bien fou!
(pas facile de se sentir à l'étroit, un peu comme quand on porte des chaussures qui sont trop petites)

Je trouve géniale l'idée qu'ils on eu de vous donner de "faux" cobbayes!!!
Merci pour ce partage, Philippe!

A l'arche, le postulat ambitieux est que tout le monde vit des transe quotidiennes
donc que tout le monde est hypnotisable
... et donc qu'il s'agit plus à l'hypnotiseur de s'adapter encore et encore!
La question est de savoir (ou de trouver) à quoi une personne est hypnotisable et "d'aggraver" cet état! Smile

philippemedan a écrit:
Mes connaissances ne sont plus très à jour, m'étant arrêté de pratiquer vers la fin des années 1980, et ne m'étant pas tenu au courant de toutes les nouvelles découvertes faites dans le domaine.
Et je ne connais quasiment rien de l'hypnose de spectacle.
Quand on l'évoquait pendant les cours, on se faisait remettre à sa place et on apprenait que ça n'était que des complices et que c'était impossible.
Qu'ici, on travaillait sérieusement... (SIC !)

Ceci dit, c'était il y a plus de 40 ans hein... Cool
Moi non plus je ne connais quasi rien de l'hypnose de spectacle.
Tout juste un peu d'hypnose de rue.
Ceci dit, le fait que l'hypnose de spectacle existe est une bénédiction pour ceux
qui travaillent soi-disant sérieusement en cabinet ou clinique:
c'est une suggestion très puissante sur les pouvoirs et le possibilités de l'hypnose.
Merci à ceux qui en font!

Je suis sûr que tes connaissances sont toujours d'actualité.
Les dernières découvertes concernent surtout la neuro-physiologie et les sciences cognitives.
Pour le reste, cela ne me semble pas bouger tant que ça:
On fait du neuf avec du vieux, on réinvente l'eau tiède
et surtout le markette bien (en se servant au passage des techniques d'hypnoses)

Sur le fond, à part en neuro-physio, psycho-socio et sciences cgonitives...
je ne trouve pas que cela change tellement, mais bon je débute seulement.





Dernière édition par M le Lun 25 Sep - 5:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
M
Mégalapinpin
Mégalapinpin
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 46
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Dim 24 Sep - 14:21

Ce que j'ai dans ma bibliothèque hypnotique:
Vous allez voir, la mienne est plus courte et moins vigoureuse que celle du Padré...
... c'est vrai que ce n'est pas la taille qui compte, mais tout de même!Very Happy

Jacques-antoine Malarewicz Jean Godin Ed: ESF
Milton H. Erickson "De l'hypnose clinique à la psychothérapie stratégique"

Milthon H. Erickson "L'hypnose thérapeutique Quatre conférences" Ed: ESF

John Grinder et Richard Bandler Ed: InterEditions
Structure de la Magie I
Structure de la Magie II

Olivier Lockert Ed IFHE
"L'Hypnose Humaniste" (existe aussi "Hypnose humaniste pour les nuls")
"Métaphores"

Antoine Bloy
Isabelle Célesteon Lhopiteau
Chantal Wood Ed: Dunod
Aide Mémoire Hypnose en 50 notions
(excellent pour ceux qui font de l'hypnose thérapeutique plein de rappels
sur les patholoqies et les bases de bon sens pour chacune, très pratique)

Kevin Finel (président de l'ARCHE) Ed: L'originel (charles antoni)
"Auto-Hypnose, un manuel pour votre cerveau"
Très bon, pas cher je vous le recommande chaudement

[Mode pub: On] Les cours de l'ARCHE: bon, là je triche, mais si vous pouvez suivre leur formation et ben,
je trouve qu'ils sont très sérieux et passionnés [Mode pub: Off]

Anthony Jacquin
"Reality is plastic"

Jodorowsky
Bon, je ne m'étale pas, j'ai presque tous ses bouquins... et j'adore littéralement, mais bon je ne suis pas raisonnable avec mes idoles.
J'ai compris qu'en fait, Jodo utilisait un gros paquet de techniques hypnotiques...
Je vous met seulement ici ce qui me semble pouvoir être utile à un mentaliste:

"Manuel de Psychomagie" Ed Albin Michel
Ce livre permet de comprendre et de créer des actes pscyho-magiques
ou comme son ex-compagne les nomme aujourd'hui
"des actes symboliques à visée thérapeutique".
A l'Arche, on appelle ça des "prescriptions Ericksoniennes" !  Laughing  Laughing  Laughing
J'aimerais bien voir un "hypno ericksonnien" prescrire à un patient qui veut arrêter de fumer
de se coucher à minuit chaque nuit, de se réveiller à 4 heures du matin
puis de se laver entièrement dans son lit avec son drap sur la tête,
d'attendre que toute l'eau s'évapore puis d'aller prendre une douche froide
Tout cela en ayant marqué sur son paquet de cigarettes "NON" d'un coté et "Je Peux" de l'autre
d'avoir remplacé ses cigarettes par des baguettes en bois prises après un repas dans un resto chinois
Lorsqu'une envie de clope arrive: prendre une fausse clope dans le paquet,
la tremper dans l'eau bénite et la garder là bouche le temps que l'envie passe!
Si ca ne passe pas, le patient peut aussi fabriquer les petites statuettes en cire
portant les cheveux et les ongles de ses proches,
et de planter le soir autant d'épingles dans les statuettes que de clopes fumées dans la journée.
(bien noter le nombre de clopes dans un carnet pendant la journée).
Une fois que la culpabilité vous aura fait arrêter de fumer, faites fondre des statuettes de cire
et faites-en un cœur que vous placerez au centre d'une boite de bombons et envoyez le tout à vos proches.
(extrait du bouquin)


Voilà, c'est bien court pour un "pro de l'hypnose" non?
Revenir en haut Aller en bas
Père Robert
Mégalapinpin
Mégalapinpin
avatar

Nombre de messages : 1502
Age : 74
Localisation : son Saint Siège
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Dim 24 Sep - 14:56

Pour l'hypnose il existe le site "Le labo mentaliste" dont l'adresse est : http://labo.sixiemesens-lemag.fr/topic/5916-bonjour/

Il faut s'inscrire sans que cela vous engage et il y a un site hypnose dans le forum.
Revenir en haut Aller en bas
M
Mégalapinpin
Mégalapinpin
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 46
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Dim 24 Sep - 15:24

Ouiiii!! J'y étais inscrit, il y a longtemps. Merci Padré
Il existe aussi celui-ci:https://www.transe-hypnose.com/forums/
Revenir en haut Aller en bas
M
Mégalapinpin
Mégalapinpin
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 46
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Lun 25 Sep - 5:54

Oups! Dans un précédent post de ce sujet, j'ai écrit:
"AVEC Erickson, les inductions étaient très "paternelles" avec des suggestions très directes.
Après Erickson, on a eu accès à une hypnose très premissive et "maternelle" avec une foultitude
de techniques indirectes."
En relisant je m'aperçois que cette simple coquille a complètement changé le sens de tout mon propos.
Il fallait lire:
AVANT Erickson, les inductions étaient très "paternelles" avec des suggestions très directes.
Grâce à Erickson (et donc après Erickson), on a eu accès à une hypnose très premissive et "maternelle" avec une foultitude
de techniques indirectes."
Vous aurez certainement corrigé de vous même.
J'ai édité le message contenant cette coquille.
Revenir en haut Aller en bas
philippemedan
Lapintissime
Lapintissime
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 68
Localisation : Paris (France)
Date d'inscription : 17/06/2013

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Lun 25 Sep - 9:56

M a écrit:
Oups! Dans un précédent post de ce sujet, j'ai écrit:
"AVEC Erickson, les inductions étaient très "paternelles" avec des suggestions très directes.
Après Erickson, on a eu accès à une hypnose très premissive et "maternelle" avec une foultitude
de techniques indirectes."
En relisant je m'aperçois que cette simple coquille a complètement changé le sens de tout mon propos.
Il fallait lire:
AVANT Erickson, les inductions étaient très "paternelles" avec des suggestions très directes.
Grâce à Erickson (et donc après Erickson), on a eu accès à une hypnose très premissive et "maternelle" avec une foultitude
de techniques indirectes."
Vous aurez certainement corrigé de vous même.
J'ai édité le message contenant cette coquille.

Ah oui.... on se disait aussi.... Very Happy Very Happy Very Happy Laughing Laughing
Heureux de voir que ce que j'ai appris se pratique encore. Smile
Revenir en haut Aller en bas
b.o-fx
Lapin du chapeau
Lapin du chapeau
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 17/07/2014

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Lun 25 Sep - 11:04

Merci pour toutes ces précisions.

Pour ma part j'ai commencé à étudier l'hypnose en 2000 avec la sortie du livre "Hypnose" d'Olivier Lockert. J'avoue avoir décroché avant la moitié du bouquin, non pas que le livre soit inintéressant mais plutôt réservé à des initiés ayant un objectif thérapeutique. Il faudrait que je le relise aujourd'hui avec un peu plus de bagages, de recul et des attentes différentes.
Je suis alors passé à RIP de Jacquin, au PDF de Combe (version gratuite)... et je me suis vite pris au jeu. Je pense que j'avais besoin de m'assurer que l'hypnose fonctionnait dans un cadre ludique avant d'aller plus loin. Pendant quelques années ma pratique de l'hypnose a donc consisté à verrouiller les yeux des gens, à leur coller les mains, à leur bloquer la déglutition, ...
Et puis l'an dernier j'ai profité d'une offre promotionnelle pour acheter une formation en ligne (Alex Ross) que je n'ai malheureusement toujours pas terminée faute de temps.  Rolling Eyes Ce n'est probablement pas LA référence mais j'y ai tout de même appris des choses fortes intéressantes. Je m'y replonge dedans de temps à autres mais il faudrait surtout que je m'y mette de façon plus assidue.

M a écrit:
La question est de savoir (ou de trouver) à quoi une personne est hypnotisable et "d'aggraver" cet état!
Je ne saisi pas bien ta phrase : je pensais que tout le monde était hypnotisable, avec plus ou moins d'efforts certes, hormis quelques cas particuliers (les bébés et les personnes ayant certains troubles de la concentration : Alzheimer...). Y aurait-il donc des personnes hypnotisables uniquement dans certains cas ? Si c'est le cas je serais curieux d'en apprendre davantage.

philippemedan a écrit:
J'avais appris, à l'époque, que plus une personne était cultivée plus elle était susceptible d'opposer une certaine résistance à se laisser "endormir".
M me contredira si je dis des bêtises, mais une personne dite "analytique" nécessite que le thérapeute prenne davantage de temps pour parvenir à ses fins. La construction de la séance est sensiblement différente dans le sens où l'on doit occuper l'esprit conscient à réaliser une tâche complexe avant de passer aux suggestions (véhicule analytique). Le client doit par exemple imaginer des nuages qui s'assemblent pour former des chiffres...

M a écrit:
Ceci dit, le fait que l'hypnose de spectacle existe est une bénédiction pour ceux qui travaillent soi-disant sérieusement en cabinet ou clinique: c'est une suggestion très puissante sur les pouvoirs et le possibilités de l'hypnose. Merci à ceux qui en font!
Tiens c'est marrant, je pensais au contraire que les hypnothérapeutes n'appréciaient guère l'hypnose de spectacle. Je vais parler de ma modeste expérience, mais à l'époque où Mesmer passe tous les samedis soir sur TF1, j'ai l'impression que les gens à qui je parle d'hypnose craignent justement de lâcher totalement prise et s'imaginent déjà en train d'imiter un canard, de danser avec un balais voire même de simuler un orgasme ! Du coup il faut parfois batailler dûr dans le pre-talk pour dédramatiser tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
beyrevra
Admin
avatar

Nombre de messages : 7202
Age : 69
Localisation : concession 666
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Lun 25 Sep - 11:34

b.o-fx a écrit:

M a écrit:
Ceci dit, le fait que l'hypnose de spectacle existe est une bénédiction pour ceux qui travaillent soi-disant sérieusement en cabinet ou clinique: c'est une suggestion très puissante sur les pouvoirs et le possibilités de l'hypnose. Merci à ceux qui en font!
Tiens c'est marrant, je pensais au contraire que les hypnothérapeutes n'appréciaient guère l'hypnose de spectacle. Je vais parler de ma modeste expérience, mais à l'époque où Mesmer passe tous les samedis soir sur TF1, j'ai l'impression que les gens à qui je parle d'hypnose craignent justement de lâcher totalement prise et s'imaginent déjà en train d'imiter un canard, de danser avec un balais voire même de simuler un orgasme ! Du coup il faut parfois batailler dûr dans le pre-talk pour dédramatiser tout ça.

Mesmer c'est le "Ding Dong" en mousse de l'hypnose .... Neutral

_________________
Ne soyez pas arrogant. Le cercle parfait de la lune ne dure qu'une nuit. [Sengai]
Revenir en haut Aller en bas
http://chtol15.wix.com/loth
M
Mégalapinpin
Mégalapinpin
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 46
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Lun 25 Sep - 22:23

beyrevra a écrit:
b.o-fx a écrit:

M a écrit:
Ceci dit, le fait que l'hypnose de spectacle existe est une bénédiction pour ceux qui travaillent soi-disant sérieusement en cabinet ou clinique: c'est une suggestion très puissante sur les pouvoirs et le possibilités de l'hypnose. Merci à ceux qui en font!
Tiens c'est marrant, je pensais au contraire que les hypnothérapeutes n'appréciaient guère l'hypnose de spectacle. Je vais parler de ma modeste expérience, mais à l'époque où Mesmer passe tous les samedis soir sur TF1, j'ai l'impression que les gens à qui je parle d'hypnose craignent justement de lâcher totalement prise et s'imaginent déjà en train d'imiter un canard, de danser avec un balais voire même de simuler un orgasme ! Du coup il faut parfois batailler dûr dans le pre-talk pour dédramatiser tout ça.

Mesmer c'est le "Ding Dong" en mousse de l'hypnose .... Neutral
Voui Voui Bey... Bien d'accord.

b.o-fx, Je ne dis que mon point de vue, tous les hypnothérapeutes ne le partagent pas.
Les gens qui ont fait l'effort de passer le cap de la prise de rendez-vous
et sont dans mon cabinet pour un vrai problème n'ont pas besoin de Mesmer
et effectivement, souhaitent être rassurés.
... Et j'ai beau jeu de dire: "ici, on travaille sérieusement" (n'est-ce pas philippe Wink )

Pour ceux qui n'ont pas entendu parler de l'hypnose, ils en entendent parler
sur TF1 avec Mesmer (wouaa, c'est vrai qu'on peu faire ça avec l'hypnose?)
et sur France 5 avec le gentil médecin qui fait indirectement notre pub en parlant de l'hypnose médicale
qui est entrée à l’hôpital (sérieux non?)
L'un dans l'autre (si j'ose dire) ça les aide parfois à passer le pas, ne serait-ce que pour en avoir le cœur net.

De l'autre côté les médecins veulent confisquer l'hypnose.
A les écouter, nous ne serions que de dangereux charlatans (ce qui tout à fait vrai!  Very Happy Very Happy Very Happy  )
Aussi, l'hypnose ne devrait-elle être pratiquée que par des professionnels du médical.
(formés par des médecins, hein,.. compris?)
(m'en fiche, j'ai mon diplôme d'AMP, donc d'une certaine manière,
je suis aussi professionnel de santé! Razz )

Je me tiens loin de ces guerres de pendules et j'en tire le meilleur
pour moi et pour ceux qui viennent me voir.
Quel soulagement pour eux lorsqu'ils entendent que c'est eux qui ont le contrôle,
que je les aide seulement à entrer en contact avec leur inconscient qui est une réserve de potentialités phénoménale
et donc qu'il faut qu'ils sachent précisément ce qu'ils attendent de la séance,
parce que ce ne sera pas moi qui déciderais les choses pour eux: ce sont eux qui bossent!

Mais c'est sûr qu'en rue, il faut un bon pré talk.
J.E. Combe fait ca très bien en disant que sa pratique n'est ni du spectacle ni de la thérapie.
Que ce n'est que le côté ludique qu'il propose en toute sécurité et respect pour la personne.
Une autre façon est de ne pas aller vers les gens mais simplement de tenir une pancarte "hypnose gratuite"
et de les laisser venir vers toi.
Lorsqu'ils sont là, et bien c'est sûr, faut se coltiner un pré talk, mais le pré talk c'est déjà de l'hypnose, non?
A Rennes, les hypnos de rue se sont mis d'accord avec un patron de bar:
total, le bar est le QG officiel des hyonos de rue et ils pratiquent en terrasse.

Je réponds à tes autres questions demain.
Revenir en haut Aller en bas
b.o-fx
Lapin du chapeau
Lapin du chapeau
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 17/07/2014

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Mar 26 Sep - 17:01

Puisqu'on évoquait l'ARCHE, voici leur chaîne Youtube : https://www.youtube.com/user/ARCHEvideo/videos
Revenir en haut Aller en bas
M
Mégalapinpin
Mégalapinpin
avatar

Nombre de messages : 1779
Age : 46
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Mar 26 Sep - 19:46

b.o-fx a écrit:
M a écrit:
La question est de savoir (ou de trouver) à quoi une personne est hypnotisable et "d'aggraver" cet état!
Je ne saisi pas bien ta phrase : je pensais que tout le monde était hypnotisable, avec plus ou moins d'efforts certes, hormis quelques cas particuliers (les bébés et les personnes ayant certains troubles de la concentration : Alzheimer...). Y aurait-il donc des personnes hypnotisables uniquement dans certains cas ? Si c'est le cas je serais curieux d'en apprendre davantage.
Pour que tu comprennes bien, je remets le contexte:
M a écrit:
A l'arche, le postulat ambitieux est que tout le monde vit des transe quotidiennes
donc que tout le monde est hypnotisable
... et donc qu'il s'agit plus à l'hypnotiseur de s'adapter encore et encore!
La question est de savoir (ou de trouver) à quoi une personne est hypnotisable et "d'aggraver" cet état! Smile
Je dis juste que puisque tout le monde vit des transe chaque jour,
c'est que tout le monde est hypnotisable.
Reste à savoir comment faire.
Une technique est de savoir à quoi elle est hypnotisable dans son quotidien (ou autre)
et de l'utiliser:
"Vous savez, ces moments où on est totalement absorbé dans une activité...
... pour certains, c'est le sport qui procure cette attention particulière...
... pour d'autres, c'est le jardinage... ou la musique... ils sont encore présent à leur environnement
pourtant ils ne sont qu'à ce qu'ils font... entièrement...
pour d'autres encore c'est dans les transports en commun... ou même parfois lorsqu'ils conduisent...
nous vivons tous des moments comme ça,... sans forcément nous en rendre compte d'ailleurs..."
On fait un peu de pumping, on la fait parler sur ses expériences hypnotiques... et on aggrave l'état...
et/ou on s'en sert pour l'induction "officielle".

Donc, on est bien d'accord sauf cas extrêmes, tout le monde est hypnotisable... mais pas à la même chose.
On est d'autant plus hypnotisable que l'on sort de ses canaux habituels.
Donc on commence par ses canaux habituels puis on fait glisser sur un autre canal.
Visuel: Vue, vue, son / vue, son, son/ son, son, toucher ...

Quelqu'un de très linéaire (analytique) résistera davantage à la confusion
il est habitué à se concentrer, à faire des taches complexes en simultané
inutile de faire des inductions uniquement sur ces bases là: il est déjà sur-entrainé.
on part de sa spécificité, puis on glisse petit à petit... comme pour les autres, finalement
Revenir en haut Aller en bas
philippemedan
Lapintissime
Lapintissime
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 68
Localisation : Paris (France)
Date d'inscription : 17/06/2013

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Mar 26 Sep - 20:56

Là encore mes connaissances datent un peu, mais je me souviens qu’effectivement, on m’a appris que tout le monde hormis cas pathologiques déjà cités et jeunes enfants est hypnotisable. Même les animaux. Même si la similitude avec les mécanismes de l’hypnose Humaine est sujet à discussion. Elle n’en est pas moins utilisée avec succès par d’encore trop rares vétérinaires pour soigner le stress de certains chiens.
Nous n’avons pas assez de connaissances des deux mécanismes pour les comparer complètement.
Quant aux humains, notre vie moderne nous amène à être très souvent dans des états pré hypnotiques en de maintes occasions. Voire pour certaines personnes plus souvent en état pré hypnotique qu’en état de veille consciente pleine et entière.
Ce qui fait la joie de tous les publicitaires et marketing men en tous genres.
La manipulation et les messages subliminaux sont d’autant plus faciles à faire passer.

Revenir en haut Aller en bas
beyrevra
Admin
avatar

Nombre de messages : 7202
Age : 69
Localisation : concession 666
Date d'inscription : 07/06/2008

MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   Mer 27 Sep - 11:53



Père Robert doit connaître .... Wink

_________________
Ne soyez pas arrogant. Le cercle parfait de la lune ne dure qu'une nuit. [Sengai]
Revenir en haut Aller en bas
http://chtol15.wix.com/loth
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mécanismes neurologiques de l'hypnose   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mécanismes neurologiques de l'hypnose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'hypnose Ericksonienne pour l'ago & attaques de panique
» Guérir de l'émétophobie par l'hypnose? Possible?
» L'hypnose Traditionnelle et Ericksonienne
» Les mécanismes de la phobie
» quelqu'un a t-il deja essayé l'hypnose? sa marche?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
beyrevra's magick's khlub :: HYPNOSE-
Sauter vers: